Le CNRS
Accueil IN2P3
Valorisation IN2P3
 
    Accueil >
 
Nuit des Ondes Gravitationnelles

Le Laboratoire des Matériaux Avancés participera le lundi 20 Mars 2017 à la Nuit des Ondes Gravitationnelles. Plus de détails sur le site de l'évènement :Nuits des Ondes Gravitationnelles

NOUVELLE IMPORTANTE

Le 11 Février 2016, la communauté LIGO-VIRGO a annoncé lors d'une conférence de presse simultanée à Washington (USA) et Cascina (Italie site de Advanced Virgo) la PREMIERE DETECTION DIRECTE d'ondes gravitationnelles sur les deux interféromètres Advanced LIGO ainsi que la première observation de la fusion d'un binaire de trous noirs. Cette découverte majeure se déroule 100 ans après la prédiction des ondes gravitationnelles par A. EINSTEIN et inaugure une nouvelle ère pour l'astronomie. Plus de détails sont disponibles dans la publication acceptée par Physical Review Letters.
Le LMA a contribué de façon majeure à cette découverte en ayant réalisé les grands miroirs des cavités Fabry-Pérot (diamètre 34 cm, épaisseur 20 cm, 40 kg) des deux interféromètres d'Advanced LIGO. Ce sont certainement les optiques les plus critiques de l'interféromètre avec leurs spécifications à la limite de la technologie. Cette réalisation a été l'aboutissement de près de 5 ans de travail au LMA.
Le 15 juin dernier, l'annonce d'une seconde détection d'une onde gravitationnelle générée par la coalescence de deux trous noirs (signal détecté le 26 décembre 2015) a été annoncée publiquement. Une publication est également parue dans Physical Review Letters (Physical Review Letters 116.241103, 15 juin 2016.). Plus d'informations sont disponibles sur le communiqué de presse de l'IN2P3.

Le projet de Laboratoire d'Excellence LIO (Institut des Origines de Lyon) a été retenu par le ministère de la Recherche. Le LMA fait parti de ce LABEX au même titre que le CRAL, l'IPNL et le LST.



Le Laboratoire des Matériaux Avancés (L.M.A.) est une Unité de Service te de Recherche (USR n°3264) du CNRS. Il fait parti de l'IN2P3 (Institut national du CNRS). Il est spécialisé dans l'étude, la réalisation (nombreux bâtis de dépôts sous vide) et la caractérisation (moyens optiques et mécaniques) de couches minces réalisées par différents procédés sous vide (CVD, PVD). Ces dépôts sont utilisés pour des applications optiques (miroirs faibles pertes pour gyrolaser ou interféromètres, antireflets, dichroïques ...) et mécaniques (tenue à la pluvio-érosion, à la corrosion marine).
Le laboratoire est en particulier impliqué dans le programme Franco-Italien de détection des ondes gravitationelles VIRGO, TGE du CNRS (miroirs VIRGO réalisés par le LMA) et le programme américain Advanced LIGO. A ce propos, le LMA a été a réalisé les 20 grands miroirs des interféromètres américains (Input Mirror et End Mirrors de 340 mm de diamètre et 200 mm d'épaisseur).
Les huit miroirs nécessaires aux deux interféromètres Advanced LIGO ont été réalisés avec succès et ont été installés en 2014 aux Etats Unis.
miroir ITM traité au LMA suspendu dans l'interféromètre Advanced LIGO (crédit : Advanced LIGO)

De plus, suite à l'approbation du projet Advanced Virgo par le CNRS et l'INFN, le LMA a la charge du sous-système "MIROIRS" et du sous-système "OSD" (Optical Simulation and Design). La nouvelle génération de miroirs a été réalisée au LMA. Tous les grands miroirs ont été suspendus avec succès et installé dans les tours à Cascina (photo ci-dessous).
Séparatrice d'Advanced Virgo suspendue dans sa tour dans l'interféromètre (crédit : M. Perciballi - couleur rouge = film protecteur du coating)



Le LMA est aussi impliqué dans le projet européen ET (Einstein Telescope) .

L'Agence Nationale de la Recherche (ANR) soutient actuellement deux projets dans lesquels le LMA est partenaire. Le premier projet (acronyme EXSQUEEZ, Squeezing et optomécanique) est réalisé en partenariat avec le Laboratoire Kastler Brossel (Paris). Le deuxième projet soutenu par l'ANR pour 4 ans (2015-2018) (acronyme BMV , Biréfringence Magnétique du Vide), est réalisé en partenariat avec le Laboratoire des Champs Magnétiques Intenses de Toulouse (Pr Carlo RIZZO). Nous collaborons depuis de nombreuses années avec le LNCMI sur ce projet. Par exemple, une cavité haute finesse (529 000) a été réalisée, c'est la cavité la plus fine au monde.

Enfin, avec trois laboratoires de l'IN2P3 (LPNHE, LAL, LPSC), le LMA s'est impliqué dans le projet LSST (Large Synoptic Survey Telescope) dont le but ultime est de réaliser un téléscope de grand diamètre. Ce projet a été classé comme 'Très Grand Equipement (TGE)' par le CNRS. Le LMA est impliqué dans la métrologie des grands filtres (76 cm de diamètre) couvrant les longueurs d'onde de 330 nm à 1070 nm. Un banc optique est en cours de développement pour être capable de cartographier et mesurer le spectre du filtre à n'importe quel endroit.

Le LMA possède en outre une forte activité de valorisation (réalisation de composants optiques, prestations de métrologie).

 

 

  English

Mise à jour: 30 novembre 2016

Remarques, Suggestions:

l.pinard@lma.in2p3.fr

Laboratoire des Matériaux Avancés
(L.M.A.)- CNRS/IN2P3